Affaires publiques

mes expériences

DE L'ORGANISATION

DE LA CITÉ

Passionnée par l’histoire et la politique depuis son plus jeune âge, Marine, après une classe préparatoire littéraire Hypokhâgne, a souhaité étudier les sciences politiques pour finalement passer l’examen du Barreau et devenir avocat.

Peu de temps après le début de sa carrière dans le domaine juridique, elle s’est tournée vers le lobbying.

Elle a principalement exercé au sein de fédérations professionnelles, en tant que responsable juridique et des affaires publiques.

Sa principale mission a été de représenter les entreprises auprès des pouvoirs publics français et européens.

À LA REPRÉSENTATION SECTORIELLE

Tout d’abord, au sein du GESTE (Groupement des Editeurs de Services en Ligne) réunissant les médias en ligne, presse, radio, télévision. Pour ces médias, en pleine transformation dans leurs activités en ligne, elle a été leur conseil en affaires juridiques, et leur représentant en affaires institutionnelles.

Au cœur de l’application de la loi pour la confiance dans l’économie numérique, elle a ainsi participé à la réflexion sur la responsabilité des intermédiaires. En tant que membre du Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique, Marine a coordonné les débats sur ce sujet au sein des éditeurs du GESTE, ce qui a abouti à la rédaction de l'ouvrage « Edition de contenus et de services en ligne, mode d’emploi ».

Témoignages

" j’ai connu Marine, en poste au GESTE, lors des travaux du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) ou elle présentait avec ferveur une réflexion pertinente sur le statut d’éditeur versus hebergeur. Depuis j’ai été amenée à travailler très réguliérement avec Marine dans le cadre de ses fonctions à la FEVAD, notamment sur les sujets de protections des données et de fiscalité du numérique. J’apprécie son dynamisme, sa disponibilité, sa très grande compétence professionnelle. Marine est de une personne que j’apprécie tant d’un point de vue professionnel que personnel ! "

— Emmanuelle Garault – Director Government Relations

Ensuite, pendant 7 ans, elle a été au service du commerce en ligne au sein de la FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente à distance). Parmi ses fonctions, elle a plus spécifiquement été en charge des sujets économiques, fiscaux, concurrence, et protection des données et vie privée. Elle a également été en charge de la responsabilité environnementale des entreprises. L’exercice de ses nombreuses missions lui a permis de développer une forte expertise sur le secteur du commerce.

 

En tant qu’experte et représentante du secteur elle a donné plusieurs conférences sur le cadre juridique applicable en matière de e-commerce en France et en Europe, lors d'événements majeurs pour le secteur tels que Vadconnext, le salon E-commerce Paris devenu Paris Retail week.

 

Elle a également été représentante des e-commerçants au sein de corps intermédiaires.

 

Au sein du Conseil du Commerce de France , elle a été particulièrement active au sein des groupes de travail relatifs à la fiscalité et au développement durable.

 

Au sein du MEDEF elle a activement participé à la commission transformation numérique, aux travaux relatifs à fiscalité du numérique. La FEVAD pilotant le groupe de travail relatif à la protection des données, elle a joué un rôle clé sur le sujet.

INTERLOCUTEURS PRIVILÉGIÉS

DES ACTEURS PUBLICS

Au cœur de la révolution digitale, la première mission de Marine a été d’expliquer les changements induits par celle-ci.

Marine a fait preuve de pédagogie auprès des acteurs publics, membres des assemblées parlementaires, cabinets ministériels, et administrations, qui avaient du mal à appréhender la transformation numérique. Ces derniers étant au pouvoir, leur compréhension de celle-ci pour diriger le monde de demain était d’une importance majeure.

Permettre l’appréhension des enjeux du numérique par le régulateur, souvent ignorant, parfois effrayé par la technologie et l’innovation rapide, a été au cœur de la mission de Marine pendant plus de 12 ans. Elle a souvent rencontré des députés qui devaient voter des textes sur le commerce en ligne alors qu’ils n’avaient jamais effectué un achat sur internet. Le travail de pédagogie, de répétition d’explication était donc essentiel.

Les politiques les plus avertis, qui avaient une vraie expertise, étaient souvent preneurs d’informations complémentaires pour éclairer leurs décisions. C’est aussi le rôle de représentant d’intérêts de leur apporter et de leur présenter des arguments pour défendre le secteur.

C’est un peu loin de l’image d’Epinal du lobbyiste mais c’est une réalité des représentants d’entreprises du digital.

Au total, de nombreuses heures à rédiger des notes, des courriers, à arpenter les couloirs des ministères (Bercy en particulier) et passer les contrôles de l’Assemblée et du Sénat avant de se perdre dans les escaliers parfois sans huissier pour trouver la salle d’audition.

PROXIMITÉ AVEC LES ADHÉRENTS

Etre représentant d’intérêts sectoriel nécessite de connaitre parfaitement son secteur. Et seuls les adhérents c’est-à-dire les entreprises du secteur membre de la fédération ou syndicat sont à même de vous apporter un retour terrain pour décrire la réalité de leur quotidien. Il s‘agit donc d’être à leur écoute en permanence, d’organiser une concertation mais aussi de les tenir informé des projets réglementaires en cours. Cela permet de s’appuyer sur eux pour préparer des arguments fondés sur un retour direct de marché et vous aider à faire de la pédagogie en participant à vos côtés à des rendez-vous avec des cabinets.

L’animation de commissions et de groupe de travail thématique est une mission importante d’un responsable d’affaires publiques au sein d’une fédération professionnelle. C’est l’occasion de répondre aux questions des adhérents qui recherchent au sein de la fédération une expertise technique.

Témoignages

" J’ai eu la chance de collaborer avec Marine lorsqu’elle était à la FEVAD (mon entreprise étant membre de la Fédération). J’ai véritablement apprécié sa capacité d’analyse et son expertise sur les sujets numériques, tout particulièrement ceux liés à la fiscalité, aux données personnelles, aux plateformes et à la copie privée. Son dynamisme, sa constante bonne humeur, sa disponibilité et sa très grande écoute font de Marine une personne avec laquelle j’ai eu un très grand plaisir à travailler. "

— Yohann Petiot – Responsable des Affaires Publiques- Groupe Fnac-Darty

l

©2019 par Marine-Talents.