• Marine Pouyat

Vidéosurveillance des salariés : Nouvelle mise en demeure de la CNIL


Suite à une alerte par la DPP locale relative au système de vidéosurveillance de la société la CNIL a mis en demeure la société BOUTIQUE.AERO le 5 novembre dernier.
Plusieurs points importants sur les dispositifs de vidéosurveillance installés en entreprise sont rappelés.
1. Les salariés ne doivent pas être filmés en continu sur le poste de travail (sauf circonstances exceptionnelles).
2. une simple information dans les contrats de travail du dispositif de vidéosurveillance est insuffisante. L'ensemble des informations de l'article 13 du RGPD doivent être transmises au salarié au moment de la collecte.
3. Un tel dispositif justifie la tenue d'un registre des activités de traitement car il ne s'agit pas d'un traitement occasionnel.
4. En cas de retour à un prestataire, un contrat encadrant la sous-traitance est nécessaire.
5. La sécurisation des données est essentielle et passe notamment par la mise en place d’un protocole de chiffrement est donc destinée à assurer la sécurité des données personnelles lors des flux transmis entre l’utilisateur et le serveur hébergeant le site, la limitation du nombre de salariés autorisés à visionner les images et la mise en place d'un système d'authentification.
Prendre connaissance de la décision dans son intégralité.
#dataprotection
#vidéosurveillance
#salariés





l

©2019 par Marine-Talents.