• Marine Pouyat

Amende de 18 millions pour la Poste autrichienne Österreichische Post AG (ÖPAG)

L'autorité de protection et de contrôle autrichienne a considéré qu'il y avait violation du GDPR car la poste avait créé une base de données sur les opinions politiques présumées de ses clients. Elle a également relevé des anomalies sur le traitement des données à des fins de marketing direct relatives à la fréquences des changements d'adresse et d'envois de colis.


https://edpb.europa.eu/news/national-news/2019/administrative-criminal-proceedings-austrian-data-protection-authority_en


#GDPR

#Fine

#DPA

#EDPB

#directmarketing



l

©2019 par Marine-Talents.